Evandis Newsletter

ATTENDS-TOI A DIEU !

Il y a dans nos cœurs toutes sortes de désirs, d’attentes... Nous avons tous l’espoir qu’en cherchant la vérité, on finira par la trouver. Nous avons ces idées préconçues : si nous cherchons Dieu, tôt ou tard on finira par le trouver... J’aimerais vous dire que ces attentes, ces désirs, ces espoirs que nous avons au plus profond de notre cœur, Dieu n’y est pas insensible. Dans l’Ancien Testament, David pouvait écrire ces paroles - il se parlait à lui-même, d’une certaine façon : « Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu sur moi ? Attends-toi à Dieu, car je le célébrerai encore pour son salut. » (Psaumes 42 :5-6). Par deux fois, il se parle à lui-même et se dit cette parole. Vous attendez-vous à Dieu ?

S’attendre à Dieu, c’est tout d’abord manifester la foi, une confiance en lui. S’attendre à Dieu, c’est aussi lui dire : « Tu es mon espoir, je veux mettre ma confiance en toi ! » Celui qui s’attend à Dieu, trouve une bonne parole qui est capable de le réjouir. Nous devons nous attendre à Dieu d’abord et avant tout pour notre salut. La Bible, message de Dieu aux hommes, Parole de Dieu aux hommes, dans l’ensemble de toutes ses pages, ne fait que cela. Dieu nous aime et veut nous sauver. Certes, notre première attente ne se trouve pas forcément dans le salut. On a tellement d’autres besoins ! Très souvent même, nous ne sommes pas conscients de notre situation. Lorsque la Bible dit que tous les hommes sont pécheurs, privés de la gloire de Dieu, nous, nous pensons qu’il s’agit des autres mais la Bible dit : Non, il s’agit de tous les hommes : vous et moi.

Alors, comment pouvons-nous nous attendre à Dieu pour notre salut ? Tout d’abord, nous approcher de lui avec crainte, respect, humilité, en disant : « Seigneur, je suis un pécheur et j’ai besoin de ta grâce qui pardonne, de ton salut. J’ai vraiment besoin que tu effaces le poids de mon péché. » Dieu s’est occupé de ce problème numéro un en envoyant son Fils, Jésus, qui a donné sa vie, qui est mort pour nous pécheurs, lui qui était juste. Aujourd’hui, nous pouvons donc nous attendre à Dieu pour notre salut, le salut de notre âme.

Mais nous pouvons aussi nous attendre à Dieu pour bien d’autres choses. Par exemple, nous attendre à lui pour notre guérison. La guérison divine occupe une place importante dans les pages de la Bible. Elle est un signe, autrement dit un miracle, selon la langue du Nouveau Testament. Un signe, un miracle qui authentifie trois choses. Premièrement, si vous priez au Nom de Jésus et que vous êtes guéri, cela atteste la résurrection de Jésus. Deuxièmement, cela atteste la défaite de Satan et troisièmement, cela atteste la puissance de la foi.

Que ce soit pour notre corps ou notre esprit, le Seigneur est à même d’y répondre et d’y faire face. Le Nouveau Testament nous rapporte, au temps des apôtres, et même au temps du Seigneur Jésus lui-même, tant d’exemples de personnes qui sont venues à sa rencontre avec des maladies et qui ont été guéries en exerçant la foi.

Laurent GUILLET


feed-image Suivre le flux rss de ce fil

Archives