Lecture : 1 Pierre 2/24

La santé : voilà l’une des plus grandes préoccupations de l’homme ; à tel point qu’au début de chaque année, la formule courante des vœux est celle-ci :

« Bonne année et bonne santé ! » Il est vrai que la fortune, la gloire, le succès, s’évanouissent lorsque le « capital » santé est détruit. Bien des efforts louables sont menés dans notre pays de France pour soigner, guérir, prévenir.

Mais malgré les soins, le régime, le sport, un suivi médical régulier, les plus terribles maladies poursuivent leurs ravages : cancer, sclérose, diabète, allergies, sida, etc… Les exploits médicaux et chirurgicaux ne peuvent être qu’appréciés et encouragés, mais ils ont leurs limites, et c’est pour cela que certaines personnes, dans leur désespoir, consultent des guérisseurs et des charlatans, marchands d’illusions d’un monde de ténèbres ! Au-delà des capacités de l’homme, il y a la puissance de Dieu.

Et c’est ainsi qu’au cours des siècles, des hommes et des femmes ont expérimenté la guérison divine dans leur corps, s’appuyant sur la Parole vivante et permanente de Dieu.  Exode 15/26

Il dit :

Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit. Esaïe 5/3 à 5

Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Marc 16/17 à 18

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Joël GALLICE