Lecture : Ephésiens 2/8

Je voudrais d’abord souligner l’urgent besoin d’être sauvé :
Le péché dans notre vie a provoqué une coupure entre Dieu et nous, puis a amené tout un cortège de souffrances (angoisses, dépressions, maladies, guerres, injustices, échecs, immoralité, perte des valeurs…). Esaïe 59/1 à 5 : ce texte parle avec tant de vérité du péché de l’humanité et de la perdition dans laquelle il nous a précipités !
Nous avons tous besoin de salut. Dieu est le Dieu du salut et il nous a envoyé le Sauveur en la personne de son Fils Jésus.
Dans le texte biblique, le mot hébreu « salut » peut aussi être traduit par « guérison ». Quand Dieu parle de nous sauver, il parle aussi de nous guérir. Partout où le péché a produit la souffrance (que cela concerne notre esprit, notre âme ou notre corps), Dieu a le pouvoir d’apporter une parfaite guérison.

Mais comment être sauvé ? Voilà une grande question :
Non par des œuvres ni par nos efforts, encore moins par nos mérites, mais par le seul moyen de la foi. La notion de la grâce, donc de gratuité et de cadeau accompagne la foi, c’est une grande vérité. L’homme ne peut pas se changer lui-même ; aussi Dieu l’invite à se repentir et à placer sa foi dans le sauveur.
En mourant volontairement sur la croix, Jésus a parfaitement payé le prix de notre salut et a fait l’expiation de nos péchés.
Enfin, il est ressuscité et aujourd’hui encore, il accorde le salut à quiconque vient à lui avec repentance et foi. Venez simplement !

Jean-Marc TCHERKECHIAN

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis dolor. commodo quis ut Praesent mi, accumsan