Texte Biblique : Luc 2/41 à 51

C’était la première fois que Marie et Joseph emmenaient leur fils Jésus, âgé de douze ans, à la fête de la Pâque dans la grande ville de Jérusalem. Le jour du retour, dans la caravane nombreuse et tumultueuse qui rentrait, Joseph et Marie marchèrent toute une journée sans s’inquiéter de leur fils. Des amis, de nouvelles connaissances, tant de choses à se dire… Ils ne pensaient pas à leur fils.

Quelle frayeur le soir ! Au moment de trouver un endroit pour dormir, ils découvrent la réalité : leur fils n’est pas là. Laisse-t-on un enfant de douze ans, seul, livré à lui-même toute une journée ? Trois jours de recherches ! « Nous te cherchions avec angoisse ! » Non, Jésus n’était pas coupable. Mais ce sont bien les parents qui « ne s’aperçurent pas » que leur enfant n’était plus avec eux ! Ils avaient perdu le contact avec leur fils !

Combien de parents perdent le contact avec leur enfant ! Ils ne s’occupent pas de leur travail scolaire, ni de leurs fréquentations, ni de leurs activités. Puis vient la déchirante découverte : leur enfant leur a échappé. Pour éviter les angoisses, lors de l’adolescence, l’amour des parents doit se manifester par un contact permanent, un dialogue avec l’enfant, un intérêt pour tout ce qu’il fait, pour ses fréquentations. Ne laissons pas nos enfants nous échapper !

Edouard KOWALSKI

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ipsum ut velit, porta. ut pulvinar sit sed nunc neque. vel, Donec